Trophée Malongo

Tiercé gagnant pour le lycée d’Occitanie en Midi-Pyrénées !

De la plantation jusqu’à la tasse, ils sont incollables sur le café ! 12 élèves de bac pro ou techno et BTS ont participé à la 21e finale régionale du concours Malongo du jeune professionnel du café.

Anais ADIN, Mélissa SICOT et Quentin Delmas iront défendre les couleurs de la Ville rose à Nice, pour la finale nationale du trophée Malongo du jeune professionnel du café.

« Je me suis vraiment plongée dans l’univers du café, explique Anais Je n’avais pas de connaissances particulières au départ. J’ai pas mal travaillé, appris, je me suis documentée. »

« Je me suis appuyée sur le livre ‘La passion du Café’ de Malongo, relate Quentin Delmas, sur le dictionnaire du café et sur le site de l’académie de Versailles [www.hotellerie-restauration.ac-versailles.fr, NDLR]. On peut dire que je me suis laissé prendre au jeu. La route du café, je la connais par coeur, les dates clés, les grands crus… J’ai travaillé pendant mon temps libre pour préparer ce concours. Je ne regrette pas, c’est assurément un plus dans mon parcours. »

Un concours valorisé par les professionnel

« C’est un bon cru, se réjouit Thierry Raynier professeur de services et commercialisation au lycée d’Occitanie. L’épreuve est assez difficile, il faut bien se préparer mais c’est une bonne expérience pour tous les candidats. Certains retentent d’ailleurs le concours plusieurs années à la suite. » C’est aussi un bon moyen de redonner au café ses lettres de noblesse. « On a trop souvent tendance à négliger le café en France. Or, c’est ce qui reste après un bon repas ».